Depuis le 11 février 2005, la loi prônant l’égalité des droits et des chances, il faut que tous les établissements recevant du public (ERP) soient accessibles à tout type de handicapé. Cette loi vise la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Il faudra donc que ces établissements aient des toilettes qui sont adaptées aux personnes en situation de handicap. Certaines normes ont été fixées et tous les établissements recevant du public doivent s’y conformer. Nous vous présentons dans cet article qu’elles sont les normes des WC pour les personnes handicapées.

Des toilettes hautes pour les personnes en situation de handicap

Il est important de trouver des toilettes qui sont à la juste hauteur pour les handicapés. C’est pour cela qu’il leur faut des toilettes hautes qui faciliteront les transferts entre son fauteuil et le siège des toilettes. En effet, les toilettes classiques toutes publiques sont conçues un peu plus basses. Elle demande donc un grand effort lors des transferts depuis les toilettes au fauteuil.

La taille des toilettes des personnes en situation de handicap devra alors mesurer 45 cm de hauteur. Cette hauteur peut parfois atteindre les 50 cm. De plus, que la distance entre l’axe de la cuvette et de la barre d’appui mesure 40 à 45 cm. Il faut aussi que cette barre soit solidement fixée à une hauteur maximum de 80 cm et ayant une coudée 180o.

De plus, il est important que les caractéristiques des WC facilitent son usage par les personnes en situation de handicap. Il faut par exemple privilégier un système de chasse d’eau à poussoir.

Une meilleure accessibilité

Tout d’abord, il faut noter que les toilettes des personnes handicapées doivent être différentes des toilettes des autres. Il faudra un panneau qui indiquera que ces toilettes sont faites pour les handicapés. Ensuite, il faut que l’espace des WC soit assez grand pour permettre au fauteuil de rentrer aisément. De plus, il faudra qu’il ait une certaine liberté de mouvement afin qu’il puisse effectuer un demi-tour en fauteuil. Pour faciliter l’accès aux toilettes, il faudra que mettre en place une porte qui s’ouvre vers l’intérieur. Il facilite l’accès aux WC handicapé.

Qu’en est-il du lave-main et du lavabo ?

Il faut savoir qu’en fauteuil roulant il est très difficile de se laver les mains quand le lave-main est beaucoup trop haut. De plus, il faut éviter que celui-ci n’éclabousse pas de l’eau sur son utilisateur. Il faudra donc privilégier des lavabos et des lave-mains à hauteurs de 70 cm. En plus de cela, il sera très utile que ce dernier ait une profondeur d’au moins 30 cm et une largeur de 60 cm.

Dans ce cas, choisir des lavabos PCR sera d’un grand avantage. Ceux-ci, en plus d’être adaptés aux personnes en situation de handicap, favorisent le passage des pieds et des genoux en dessous très facilement. Ils sont également adaptés à l’équipement favorisant l’usage. Pour le choix des équipements, penser à choisir en tenant compte de la position assise dans laquelle il faudra se tenir pour se laver les mains.

Quels sont les autres critères à respecter ?

Il faut noter qu’il est obligatoire à tous les établissements publics de respecter les normes PMR. En effet, les établissements publics doivent être accessibles à toutes personnes, qu’elles soient en situation de handicap ou non. Il faudra donc pour cela mettre en place des accès qui permettront à tout type de handicapé d’avoir un accès facile au bâtiment.

Pour les personnes handicapées, il est important d’avoir une rampe ou encore un ascenseur pour faciliter l’accès aux niveaux supérieurs du bâtiment. Pour les personnes malvoyantes par exemple, il faudra mettre en place une signalétique pour pallier leur déficience. Il faudra aussi utiliser une bande d’aide à l’orientation. De plus, il est nécessaire d’utiliser des éclairages puissants pour permettre à toutes les personnes de voir correctement.

En conclusion, il faut noter que les toilettes pour les personnes en situation de handicap doivent être à la bonne hauteur. Ceci dans le but de faciliter les transferts entre le fauteuil et le siège des toilettes. En plus de cela, il faudra des poignées et un miroir oblique. Enfin, le lave-main et le lavabo doivent être à la bonne hauteur pour faciliter le nettoyage des mains.

Quelles sont les réglementations des WC pour personnes handicapées ?